Le détecteur de fumée pour votre logement

Par Zoé
Posted: Updated:
0 Commentaire

Le détecteur de fumée est un boîtier permettant de détecter tous types de fumées au sein du logement, son rôle majeur et de vous prévenir d’un éventuel incendie.

Dès lors qu’une fumée est détectée par l’appareil, il émet un signal sonore, suffisamment puissant pour réveiller une personne endormie.

On vous dit tout sur ce petit appareil qui peut vous sauver la vie !

 

A savoir !

Il existe également des détecteurs de fumées à signal lumineux pour les personnes mal entendantes.

 

Quel appareil choisir pour son logement ?

Un détecteur de fumée au marquage C.E et conforme à la norme Européenne harmonisée N.F en 14604.
Pour le prix, il varie selon le modèle ainsi que la durée de la pile (1 an / 5 ans / 10 ans).
Ayant fais la démarche, les professionnels des surfaces de ventes, vous renseignent à merveille 😉

 

Qui doit l’installer ?

Pour un logement loué avant le 9 Mars 2015, le locataire est chargé de l’installation. Le propriétaire, lui, rembourse le locataire ou lui fournit l’appareil.
Pour un logement loué après le 9 Mars 2015, le propriétaire est en charge complète de cette tâche.
Dans tous les cas, la pose du détecteur de fumée dans un logement est indispensable pour parer à tous risques.

 

Où le placer ?

Pour une totale optimisation du fonctionnement du boitier au sein de votre habitation, il est convenable de le placer :
Dans un endroit de circulation. C’est-à-dire couloir ou palier.

  • Le plus loin possible des éventuelles fumées de cuissons ou vapeurs d’eaux.
  • Sur un point haut, le plafond bien souvent et à distance des autres parois.

Pour les logements sur plusieurs niveau (maison), 1 détecteur par niveau est essentiel.

 

L’entretien

Dans le cadre d’une location, la vérification du fonctionnement de l’appareil se fait à l’état des lieux d’entrée.
Puis, c’est au locataire de veiller au bon fonctionnement. (Sachant que lorsque les piles sont en fin de vie, un signal sonore fréquent se met en place pour vous prévenir).
Sauf dans les locations particulières : Saisonnières, logements foyers, résidences hôtelières, logements de fonctions, locations meublées. Où le propriétaire en fait l’état technique.

 

Dois-je le déclarer à mon assurance ?

Oui !

L’occupant du logement doit déclarer le dispositif en place.
Renseignez vous au près de votre assureur.

Plus d’infos également sur le site du service public.

 

Vous avez prévu de déménager prochainement ?

Découvrez MaCaution.fr, le 1er service à destination des locataires pour financer leur emménagement.

À propos de l'auteur
Articles Similaires

TOUT SAVOIR SUR LA COLOCATION : contrat, caution, dépôt de garantie… En plein boom depuis quelques...

LE CREDIT RENOUVELABLE : FLEXIBLE, ADAPTE et SIMPLE ! Pour faire face aux frais...

Le DIAGNOSTIC BRUIT en location : obligatoire depuis le 1er juin 2020. Le diagnostic Bruit : Annexé...