Taxe d’habitation comment ça marche ?

Par Zoé
Posted: Updated:
0 Commentaire

Taxe d’habitation, vous allez tout savoir !

Bien qu’elle soit amenée à disparaître pour une certaine tranche de revenus à partir de 2019, la taxe d’habitation continuera d’être perçue pour tous ceux qui y sont assujettis. Si vous entrez dans la vie active et êtes locataire, nous vous expliquons comment elle est calculée et à quoi sert cet impôt.

Comment se calcule la taxe ?

La taxe d’habitation sert à financer les collectivités locales. Son montant est évalué en fonction de la valeur locative de votre logement et de ses dépendances. Elle prend en compte le marché locatif de la commune où vous résidez, mais également sa surface, son confort, état d’entretien et environnement. Petit souci, les éléments pris en compte par les services fiscaux remontent aux années 70 et n’ont jamais été actualisés. Sur ce montant, un coefficient de revalorisation forfaitaire s’applique chaque année. Pour 2018, celui-ci s’élève à 1,02%.

Ce qui signifie en clair que même si le conseil municipal de la commune où vous résidez n’a pas voté l’augmentation de la taxe d’habitation, celui-ci augmentera automatiquement d’année en année. Un automatisme qui fait grincer des dents tout le monde, car il ne tient absolument pas compte de votre situation personnelle et des aléas de la vie.

Les abattements pris en compte dans la taxe d’habitation.

Avant qu’entre en vigueur la nouvelle mouture de la taxe d’habitation, voici les abattements diminuant son montant. Si vous habitez en seul dans votre appartement, vous ne bénéficiez d’aucune réduction sauf si vous êtes handicapé ou invalide. Dans ce cas, vous pouvez prétendre à une remise de 10 à 20% calculée sur la valeur moyenne locative des maisons ou appartements dans votre commune.

Vous pourrez aussi bénéficier d’un abattement si vous avez à charge vos enfants, des ascendants ou vivez en concubinage ou êtes pacsé. Cet abattement s’élève à 10% pour chacun des deux premiers puis à 15% pour les suivants .Ce taux peut être majoré de 1 à 10 points selon la politique sociale menée par votre commune.

Une fois que votre base d’imposition est fixée en tenant compte des abattements dont vous pouvez bénéficier, les services fiscaux multiplient la valeur locative par les taux votés par les collectivités territoriales. Le résultat donne le montant de votre taxe d’habitation.

Vous aurez compris la taxe d’habitation s’évalue en tenant compte de la surface de votre logement et des besoins en trésorerie de votre commune. Le développement des communautés de commune n’a pas été très profitable aux particuliers. Auparavant, les villes tiraient profit de l’implantation d’entreprises sur leur sol. Désormais, les taxes émanant des sociétés comme des habitations sont attribuées aux Codecom avant d’être réparties. Les communes faisant face à des charges de plus en plus lourdes n’hésitent plus à augmenter le taux d’imposition légal fixé par l’état.

2018 : bye bye la taxe d’habitation !

À partir de 2018, 80% des foyers français devraient bénéficier de la suppression de la taxe d’habitation au titre de leur résidence principale. Une baisse qui s’étalera sur trois ans à raison d’un tiers à chaque fois. Pour savoir si vous ferez partie des heureux élus, le gouvernement a mis en ligne un simulateur. Vous devez renseigner le montant de vos revenus, le montant de votre dernière taxe d’habitation et votre nombre de parts (les enfants ou personnes à charge vivant sous votre toit). Un célibataire ne devra pas dépasser 27 000 euros de revenus annuels pour bénéficier du premier abattement de 30%.

 

Vous avez prévu d’emménager ? MaCaution.fr est à votre écoute et soutient votre démarche en vous donnant tous les conseils utiles et en finançant votre emménagement.

À propos de l'auteur
Articles Similaires

Vous allez déménager et vous êtes un peu inquiet à l’idée d’oublier quelque chose d’important...

Nous allons dans cet article, vous donner les éléments nécessaires à la constitution de votre...

Quels travaux sont à la charge du locataire ? Est-ce à moi de payer si la chaudière tombe en panne...

Laisser une réponse